EDITO

Abbaye de Déols

La page 2022 vient de se tourner. Une année bien compliquée avec ce COVID qui continue à planer sur nos têtes et un variant qui pousse l’autre. Une année durant laquelle nous avons entendu des bruits par vent d’est qu’on espérait ne plus jamais entendre ; ces bruits de bottes qui deviennent assourdissants. Un été où nous avons bien compris ce que dérèglement climatique voulait dire, avec des grêlons gros comme le poing qui ont ravagé
nos toitures et nos voitures. Aujourd’hui, en 2023, c’est un vent de révolte qui se lève contre une réforme des retraites controversée. Nul ne sait quelle en sera l’issue mais il faut s’attendre à une crise longue et pleine d’amertume.
Mais 2023 sera, aussi, pour nous, une année pleine d’activités en tout genre : celles qu’on connait bien et d’autres, nouvelles, sur lesquelles nous travaillons déjà. Parfois il nous manque de la matière première ou plutôt de la matière grise pour imaginer de nouvelles activités. Vos idées sont toujours les bienvenues. N’hésitez pas à nous les donner ; elles nous seront précieuses pour diversifier nos actions.
A très bientôt, lors d’une de nos activités.

Guy MARTINEZ

Les commentaires sont fermés.